Interviews de PVTistes

PVT au Canada : une nouvelle vie pour Kelly

By 25 novembre 2020No Comments

En 2016, Kelly s’envole pour son premier PVT au Canada. Charmée par les paysages du Yukon et ses hivers glacials, elle décide de s’y installer !

 

©Lily’s road

Salut Kelly, peux-tu te présenter en quelques lignes ? 

Salut ! Je suis originaire de région parisienne, j’ai 33 ans et je suis arrivée au Yukon pour mon PVT au Canada en septembre 2016. Depuis 2016 je n’ai jamais quitté le Yukon. 

Pourquoi le Yukon ? 

Je voulais vraiment pratiquer mon anglais, ma vie sociale est majoritairement en anglais, mais au travail je parle français. À Whitehorse il y a une grande communauté française, donc il n’est pas rare de croiser des Français. La seconde raison est que je rêvais de devenir musher au Yukon.  

Est-ce effrayant de voyager seule ? 

Pas vraiment. J’étais assez indépendante en France, j’avais mon propre appartement à Rennes. Puis en 2007 je suis partie deux mois en Afrique pour un projet humanitaire. J’ai pas mal voyagé, donc partir seule en PVT au Canada ne m’a jamais effrayé.

Dans quel état d’esprit étais-tu avant de partir en PVT ? 

Je pense qu’on passe par différentes phases. Il y a d’abord l’excitation, on a hâte de partir, c’est une nouvelle expérience de vie. Puis il y a l’angoisse, on quitte notre pays natal avec tous nos repères pour une destination inconnue. 

Comment est le marché du travail au Canada comparé à la France ?

Pour les PVTistes qui partent au Yukon et qui cherchent un travail davantage alimentaire, il y aura toujours quelque chose à faire, surtout en saison estivale. Il faut rester ouvert à toutes propositions : dans mon cas, un job de comptable à temps partiel m’a permis par la suite de dégoter un job gourvnemental à temps plein ! … et pourtant, je n’avais jamais fait de comptabilité auparavant… Comme quoi, tout est possible et accepter un emploi qui ne semble pas vous correspondre peut parfois ouvrir d’autres portes !

Au Canada, les hivers sont réputés pour être très longs, comment s’est déroulée ton adaptation ?

Mon adaptation s’est très bien passée. J’adore l’hiver, c’est ma saison préférée. Cependant, il est important de souligner qu’au Yukon, il y a peu de luminosité. Il faut organiser ses journées car il n’y a que cinq heures de lumisosité par jour. Beaucoup de gens ont du mal à s’installer au Yukon pour cette raison. 

Ah oui et il fait aussi très froid ! Lors d’une randonnée, les températures étaient tellement basses que mes cils ont gelés, c’était une sensation assez particulière, mais amusante. 

©Lily’s road

Quels ont été les meilleurs souvenirs de ton PVT au Canada  ? 

C’est difficile de choisir, mais je pense que ça a été les aurores boréales. Je me suis réveillée en pleine nuit pour les voir et c’était  magique. C’était une réelle découverte. Depuis que je vis au Yukon, j’ai eu la possibilité d’en voir beaucoup d’autres, mais l’émerveillement est toujours là. 

Aujourd’hui tu es toujours au Canada, comment vis-tu cette nouvelle vie ? 

C’est assez jouissant après le PVT de rester au Canada. Aujourd’hui j’ai les mêmes droits qu’un Canadien excepté de voter. Être en résidence permanente me permet de m’investir dans le pays et je peux vraiment me projeter dans mon pays d’adoption. 

Lorsque tu es arrivée en PVT au Canada, pensais-tu vouloir y vivre définitivement  ? 

Pour être honnête, au tout début de mon aventure je pensais qu’il s’agissait d’une simple passade et que j’allais retourner en France. Au final, je suis vraiment tombée amoureuse du Yukon pour ses paysages, ses hivers et son histoire, donc pour moi s’installer au Yukon était une évidence. 

As-tu des conseils à donner aux futurs PVTistes ? 

Le PVT est une expérience de vie, si dans le coin de ta tête tu as envie de partir en PVT, il faut le faire. Le PVT est tellement enrichissant, c’est une expérience unique.

Il faut également se méfier de la publicité qu’on fait du Canada en France. En France on a tendance à tout embellir, on voit le Canada comme l’Eldorado il faut vraiment se méfier et se renseigner avant de partir.

 

Découvrez le blog voyage de Kelly Lily’s Road une française expatriée au Yukon ! 

Vous désirez tenter l’expérience de PVTiste ? Rejoignez notre communauté dès maintenant !

Laisser un commentaire